Charte du BSM

NATURE DE CETTE CHARTE :

Elle définit les règles de passation du B.S.M par les praticiens diplômés. Elle décrit les devoirs des praticiens (elle a une valeur contraignante). Il s’agit d’un code de déontologie pour les membres de l’Association.

Est appelé B.S.M André Bullinger® :

a. le bilan effectué dans son intégralité (les « bouts » du bilan associés aux autres examens et tests psychologiques ou autres ne peuvent pas avoir cette appellation).

b. il est réalisé par un praticien diplômé suivant le protocole établi par André Bullinger.

Sa durée (passation, visionnage des copies intégrales des images filmées, la rédaction du rapport et la restitution aux parents inclus) est évaluée à 10 heures de travail.
Le B.S.M doit être filmé et une autorisation de filmer et d’utiliser les images dans un but strictement professionnel est demandée aux parents ou représentants légaux avant le début du tournage.

Le B.S.M est effectué en présence des parents, des représentants légaux et/ou référents institutionnels (éducateurs, psychomotriciens, psychologues, orthophonistes, médecins, kinésithérapeutes etc.) avec accord des parents.
Un entretien non filmé suit immédiatement la passation du B.S.M, le caméraman pourra y assister et prendre des notes.

Le rapport écrit est remis aux parents suite au bilan. Ils ont le choix de le transmettre aux professionnels concernés. Une copie intégrale des images peut être remise à la demande des parents. Un entretien supplémentaire peut-être proposé pour répondre aux questions de parents concernant le rapport.

Le rapport porte le nom de l’examinateur, l’identification de sa fonction ainsi que ses coordonnées professionnelles, sa signature et la mention précise du destinataire. Le praticien s’engage à respecter ces points.

Les mesures comprises dans la Charte peuvent être réactualisées chaque année.
Toute modification ou complément à cette Charte pourront faire l’objet d’un avenant.
Elle n’a qu’une valeur morale mais peut être utilisée en cas de contentieux.